Leurs mots qui jamais ne vieillissent…

Des écrits sans âge semés dans nos consciences. Je ne pouvais manquer de vous les faire partager.

« Dans l’intervalle où votre esprit venant de quitter une pensée n’est pas encore fixée sur une autre vous êtes un être pur ». (Le 4ème Patriarche Doshin)

La science traite de ce qui est donné… l’admiration, l’émerveillement et l’humilité sont essentiels face à ces faits si l’homme veut vivre en harmonie à la fois avec son environnement et avec son créateur. Sir John Houghton (ancien Directeur Général, bureau de le météorologie)

Les lois physiques existent parce qu’un Créateur les a créées. Sir Ghillean Prance (Directeur du Royal Botanic Gardens, à Kew, Londres)

Gitta Mallasz

Rêver pour vous réveiller ! De rêveurs vous deviendrez des éveilleurs !

«Ailleurs» n’est pas meilleur qu’ «ici». Quand ton « ailleurs » est devenu «ici», tu obtiens à nouveau un autre « ailleurs » qui a son tour te semblera meilleur qu’ «ici».

Il n’y a pas de fautes, seulement des leçons. La croissance est un processus d’essai et erreur : l’expérimentation. Les expériences « ratées » font tout autant part du processus que celles qui réussissent.

Le sourire est la prière de chaque petite cellule.

“Les autres sont essentiellement des miroirs de toi-même. Tu ne peux aimer ou détester quelque chose chez autrui que si ce quelque chose reflète une chose que tu aimes ou que tu détestes en toi.

Albert Einstein

Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.

Ce qui fait la vraie valeur d’un être humain, c’est de s’être délivré de son petit moi.

Je veux connaître les pensées de Dieu ; tout le reste n’est que détail.

C’est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu’il en a reçu.”

La science sans la religion est handicapée, la religion sans la science est aveugle.”

Ne fais jamais rien contre ta conscience, même si l’État te le demande.”

La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.”

Christiane Singer

Chaque passion donne au monde une chance supplémentaire de briser les murailles d’indifférence derrière lesquelles l’humanité a pris ses quartiers d’hiver – une chance supplémentaire d’entrer enfin dans la ferveur.”

Quelqu’un qui ne laisse pas la réalité déranger ses rêves est un sage.

Dieu a créé les riches pour donner aux pauvres le paradis en spectacle.”

L’éducation n’est qu’un tissage de regards.”

L’amour a ceci de commun avec la grâce que tout – et jusqu’à la manière de pousser une porte ou de nouer un lacet – est modifié. Rien de ce qui était avant ne demeure.”

L’amour est visionnaire. Il voit la divine perfection de l’être aimé au delà des apparences auxquelles le regard des autres s’arrête.”

Pourquoi seulement choisir le plaisir quand on peut avoir la joie, la gratitude, la mélancolie même ?

L’amour est la grande affaire de notre vie. Ce que l’Éros ouvre à l’être c’est la dissolution de l’ego dans quelque chose qui le dépasse.

Qui peut mieux qu’un enfant nous arracher à toutes nos amarres ?
Le meilleur et le pire ne sont que le recto et le verso du même.

Ne jamais oublier d’aimer exagérément : c’est la seule bonne mesure. Christiane Singer

L’amour n’est pas un sentiment. C’est la substance même de la création.

Il n’est que l’expérience menée à terme qui libère.

Qu’importe à Dieu par quelle voie nous parvenons à lui ! Et de quel bois nous alimentons le feu qui nous consume ! L’ardeur du désir compte seule !

Herman Hesse

«Sur les chemins sans risques on n’envoie que les faibles

«Non, être aimé ne donne pas le bonheur. Mais aimer, ça c’est le bonheur! »

«Il est bon d’avoir appris à ses dépends ce qu’on a besoin de savoir.»

«La sagesse qu’un sage cherche à communiquer à toujours un air de folie.»

«Il n’y a pas d’autre dieu que celui qui est en vous.»

«Chacun de nous n’est rien de plus qu’humain, rien de plus qu’un essai, une étape.»

«Tu ne sais rien de la sagesse tant que tu n’as pas fait l’épreuve des ténèbres, qui te retranchent d’un chacun, sans recours et sans bruit.»

«L’amour n’est pas fait pour nous rendre heureux. Je crois qu’il est fait pour nous révéler dans quelle mesure nous avons la force de souffrir et de supporter.»

«Le rôle de la douleur, des déceptions et des idées noires n’est pas de nous aigrir, de nous faire perdre notre valeur et notre dignité, mais de nous mûrir et de nous purifier.»

«La tendresse est plus forte que la dureté, l’eau est plus forte que le rocher, l’amour est plus fort que la violence.»

«Les choses se déforment facilement quand on regarde en arrière.»

«L’homme se distingue avant tout du reste de la nature par une couche glissante et gélatineuse de mensonge qui l’enveloppe et le protège.»

«Le repentir seul ne sert à rien, on ne peut acheter la grâce par le repentir, on ne peut pas l’acheter du tout.»

«Qu’est-ce que la beauté, qu’est-ce que l’harmonie pour celui qui est condamné à mort et qui court entre des murs qui s’écroulent, cherchant sa vie ?»

«Dans les écoles, on apprend des quantités de dates de batailles ridicules, des noms d’anciens rois tout aussi absurdes… mais, de l’homme, on ne sait rien !»

«La musique repose sur l’harmonie entre le Ciel et la Terre, sur la coïncidence du trouble et du clair.»

Anton Tchekhov

«Quand nous avons soif, il nous semble que nous pourrions boire tout un océan : c’est la foi. Et quand nous nous mettons à boire, nous buvons un verre ou deux : c’est la science.»

Marc Aurèle

« La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. »

« Rejette l’opinion et tu seras sauvé.»

« Jette tout, ne garde que ce peu de chose. Et encore souviens-toi que chacun ne vit que dans l’instant présent, dans le moment. Le reste, c’est le passé ou un obscur avenir.
Petite est donc l’étendue de la vie; petit, le coin de terre où l’on vit; petite, la plus longue renommée dans la postérité; elle dépend de la succession de petits hommes qui vont mourir très vite et qui ne connaissent ni eux-mêmes ni ceux qui sont morts il y a longtemps
.»

«La mort n’est peut-être qu’un changement de place.»

«Habitue-toi à ce que tu repousses.»

«… examiner la vie humaine quarante ans ou dix mille ans, c’est la même chose. Que verrait-on de plus ?»

«Ai-je été utile à mes semblables ? Si oui, je me suis rendu service à moi-même.»

Etty Hillesum (1914/1943)

Sur la barbarie : “La saloperie des autres est aussi en nous. Et je ne vois pas d’autre solution que de rentrer en soi-même et d’extirper de son âme tout cette pourriture.
Je ne crois plus que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur, que nous n’ayons d’abord corrigé en nous.
L’unique leçon de cette guerre est de nous avoir appris à chercher en nous-mêmes et pas ailleurs.” (Etty Hillesum dans « Une vie bouleversée », éd. du Seuil, 1985 et Lettres de Westerbork © 1995).

Au fil des jours, suivront d’autres citations qui me sont chères …

Ce contenu a été publié dans Citations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire