Changeons le monde, changeons de banque

CHANGEONS LE MONDE, CHANGEONS DE BANQUE

On aimerait tant mettre fin à la rapacité de nos banques et à tous les requins de la finance.

On aimerait tant qu’elles ne dirigent plus le monde, nos destinées. Qu’elles ne nous acculent plus à la misère avec la bénédictions de nos dirigeants.

Mais d’où viennent les bénéfices des banques ?  Les tarifs bancaires représentent déjà 40% des revenus de la banque de détail, soit 15 milliards d’euros.

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2010/06/01/846181-UFC-Que-Choisir-denonce-la-derive-des-frais-bancaires.html

De plus l’inflation tarifaire s’est concentrée sur les frais sanction. Depuis 2004, les incidents de paiement ont augmenté de 28% ! Pire, les banques ont détourné à leur profit le plafond réglementaire des frais d’incidents de paiement chèque pour accroître leur montant de 26%. Sur les découverts non-autorisés, les banques bafouent en toute impunité la jurisprudence de la Cour de Cassation en n’intégrant pas les commissions d’intervention dans le calcul du TEG.

Pour stopper l’hémorragie, est-il possible qu’une « autre banque » existe ? Une banque à notre service…

Oui un autre banque est possible. Et si les tous particuliers que nous sommes devenions des consommateurs citoyens ?

Mais comment faire me direz-vous ?

Trouver la Banque ! Et surtout choisir la Banque Solidaire.

Certaines comme la NEF et le Crédit Coopératif soutiennent la création et le développement d’activités professionnelles et associatives à des fins d’utilité sociale et environnementale. Elles œuvrent pour une société plus juste et pour une solidarité internationale.

Il faut savoir que les banques créent l’argent qu’elles prêtent. Elles ne prêtent pas l’argent de leurs déposants. 95% de l’argent dans le pays est créé par les banques privées.

On aurait pu croire (naïvement) qu’avec la crise, les choses allaient changer, qu’on serait revenu à des pratiques bancaires différentes, on pensait à une moralisation du système bancaire. Pauvres fous que nous sommes. On s’imaginait que notre gouvernement allait nous protéger de l’agressivité des banques. On pensait qu’après l’argent versé par tous les contribuables pour sauver ces banques privées grandes coupables de LA crise – que nous aurions en retour des garanties et surtout d’autres pratiques (dont certaines flirtent dangereusement avec le blanchiment).

Tout est reparti comme avant, que dis-je, pire qu’avant du fait que les banquiers hésitent de plus en plus à « prêter leur argent ». Ils ont la mémoire courte ces banquiers, ils ont oublié que c’est notre argent qui les ont sauvé. Combien de temps allons-nous supporter leur dictature ? Sait-on comment ils utilisent notre argent d’ailleurs ? Quels projets finance-t-il notre argent ? Quels actionnaires engraisse-t-il devrais-je dire.

Et si on réfléchissait aux moyens de les contraindre à cesser de nous prendre pour des imbéciles, des décérébrés. Si on cessait de les enrichir…

Ces banques utilisent notre argent pour spéculer et transformer notre épargne en produits toxiques. Avec le résultat que l’on connaît.

Et si on reprenait le contrôle de nos vies, de l’argent que l’on gagne et qu’on choisissait l’utilisation qui en sera faite ? Chiche !!!

Des banques plus humaines existent, on ne les connaît pas tout simplement. Les soutenir, c’est s’aider – c’est se débarrasser de ces requins qui vivent de la misère des hommes, des peuples.

On peut détruire ces banques prédatrices, on le peut si on fait le choix de les quitter.

La NEF : http://www.lanef.com/

Le Crédit Coopératif : http://www.credit-cooperatif.coop/

Banques alternatives

NEF
114, boulevard du 11 novembre 1918
69100 Villeurbanne
Tél : 0 811 90 11 90

NEF-Paris
13, rue Gassendi
75014 Paris
Tél. : 01 42 79 89 38
Fax : 01 43 21 78 05

Caisse Centrale de Crédit Coopératif
33, rue des Trois Fontanot
92000 Nanterre
Tél. : 01 47 24 85 76

Caisse Solidaire du Nord-Pas de Calais
15, Grande Rue
59100 Roubaix

Autonomie et Solidarité :
81bis, rue Gantois
59000 Lille
Tél : 03 20 30 98 25
Fax : 03 20 54 68 42

Source : http://local.attac.org/13/documents/BSPFA_4p.pdf

A voir l’excellente vidéo très instructive L’Argent-Dette de Paul Grignon : http://vimeo.com/1711304?pg=embed&sec=1711304

Ce contenu a été publié dans Thèmes de société. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire