Je suis Politicophobe

J’ai cessé de voter quand j’ai compris que le seul but de ces partis politiques était de nous diviser. Ces joutes d’égos surdimensionnés ont bien prouvé en plus de 40 ans qu’ils n’étaient en rien dignes et leur incompétence est à son apogée avec Emmanuel Macron – lui qui a si bien profité de cette division des partis politiques. L’état catastrophique de la France est de leur responsabilité et je me refuse bien à les cautionner par mon vote. « Diviser pour régner » le mal français.

Un politicophobe est une personne qui a peur des hommes politiques, mais de quelle peur parlons nous allez-vous me dire ? Celle liée à leur incompétence qu’ils cachent avec une très grande aisance par leurs mensonges en préparant des discours merveilleux qui nous font toujours croire qu’avec eux tout sera merveilleux.

politicophobe
Au final et pour faire court, cessons de faire confiance à ces arrivistes, ces cupides, ces menteurs, ces beaux-parleurs qui convoitent tous le trône suprême pour au final agir contre la France et le peuple français.

Nous pensons être maîtres du jeu en mettant notre bulletin de vote dans l’urne, sauf que nous ne sommes que des marionnettes et ce qui se passe dans les coulisses du pouvoir nous échappent totalement.

Ceux qui pensent que l’immigration massive qui se déroule sous nos yeux sans résistance des peuples, en France comme en Europe est « humaniste » sont bien les plus fous de l’histoire. Ceux qui pensent que ce refus de l’immigration est synonyme de racisme ne sont que les valets de ces puissants. Le jour où « politique » sera synonyme « d’humanisme » les poules auront des dents comme dirait l’autre. Autant exiger d’un mafieux qu’il soit un humaniste et le croire sur parole s’il l’affirme haut et fort.

Un politicien est par essence même un menteur car s’il ne mentait pas, jamais vous ne voteriez pour lui. Un politicien qui dirait la vérité sait très bien que le lendemain il y a une guerre civile. Nous ne sommes que du bétail qu’on mène à l’abattoir, on nous promet des lendemains qui chantent alors qu’au final c’est notre propre destruction qui se joue.

Alors que faire me direz-vous ? Changeons-nous déjà, respectons cette Terre qui nous nourrit, respectons le monde animal, cessons d’être addicts à la surconsommation qui détruit notre planète, arrêtons de penser que notre survie dépend des autres, de nos dirigeants, un être déconnecté du monde naturel signe son arrêt de mort.

Petite idée à développer, quand vous ne respectez rien, quand vous jouissez de vos biens matériels au détriment de la mère nourricière qu’est la Terre, au détriment de ses formes animales,  pensez-vous que votre propre vie a une quelconque importance pour cette même Terre ? Mettons à mort en nous cet être égocentrique, superficiel qui ne fait que prendre sans jamais rien rendre à cette Terre. Cessons de nous penser l’espèce animale la plus intelligente car nos modes de vie prouvent surtout que nous sommes la plus toxique.

J’ai confiance en Dame Nature, je sais qu’elle a de tous temps éliminé les maillons faibles et l’espèce animale la plus faible de l’humanité n’est pas celle que l’on croit, ce ne sont pas ces animaux que nous abattons avec barbarie, ce ne sont pas ces centaines d’espèces animales sauvages qui disparaissent à cause de nos pesticides, c’est L’HOMME !

Un passage que j’apprécie dans le film Matrix : Matrix et l’agent Smith

abstentionniste_misanthrope2

13938474_878162422315833_1334388226688285477_n

Ce contenu a été publié dans Politique/Économie, Un autre monde, Vidéo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.